Société d'Imagerie Médicale
Bois-Bernard

Votre scanner

Je vais passer un scanner

Simple et précis, le scanner associe rayons X et systèmes informatiques performants pour l’obtention d’images en trois dimensions de nombreux organes du corps humain.

 

Qu’est-ce qu’un scanner ?

Le scanner (également appelé tomodensitométrie) est un examen qui explore la plupart des organes (cerveau, cœur, poumon, artères, foie, vésicule biliaire...) de façon précise, même au travers des os. En combinant des rayons X (comme la radiographie) à des supports informatiques puissants, il permet de réaliser des images du corps en coupes (ou « en tranches ») très fines. Une fois reconstruites par le biais d’un ordinateur, ces images permettent de visualiser les différents organes en trois dimensions.

Que trouve-t-on dans la salle d’examen ?

Le scanner se présente comme un anneau (environ 2 m de diamètre) sous lequel coulisse une table d’examen où le patient est allongé. À l’intérieur de cet anneau se trouve un tube à rayons X qui tourne autour du patient pendant toute la durée de l’examen. 
Le manipulateur en radiologiel est séparé de la pièce principale (où se trouvent l’anneau et la table d’examen) par une vitre plombée. Il regarde dans la pièce par une fenêtre et peut entrer en contact avec le patient grâce à des haut-parleurs. Il suit l’examen sur des écrans d’ordinateur qui traitent les données et permettent de visualiser les images. Pour certains examens (biopsie ou ponction guidée par scanner), le radiologue (ou le chirurgien) est présent dans la salle auprès du patient. Il réalise le geste en cours d’examen.

 

Pourquoi m’a-t-on prescrit un scanner ?

Le scanner permet d’étudier les anomalies des organes qui ne sont pas visibles sur des radiographies classiques ou à l’échographie. Il sert à :
– mettre en évidence des signes de maladie (infections, hémorragies, tumeurs, kystes, fractures...) ; 
– étudier l’anatomie du patient (par exemple, le trajet des vaisseaux) ;
– guider des biopsies (prélèvements d’une très petite partie d’un organe) et des prélèvements de liquide (potentiellement infecté) dans les organes. 
Avant une opération, le chirurgien peut également prescrire un scanner pour l’aider à guider son geste opératoire de façon précise. 
Le scanner est, en outre, l’examen de référence chez les personnes qui souffrent de traumatisme crânien ou chez les personnes victimes d’un accident avec plusieurs lésions vitales (polytraumatisés). 
C’est aussi l’examen habituel pour le bilan et le suivi des traitements de nombreux cancers. 
Les progrès techniques constants permettent de nouvelles utilisations du scanner : examen du côlon en trois dimensions (appelé « coloscopie virtuelle »), scanner des artères du cœur, aide au drainage d’abcès…

 

Déroulement de l'examen

Un scanner vous été prescrit par votre médecin traitant ou votre spécialiste, e rendez-vous a été pris par vos soins ou par le biais de votre médecin. Une convocation vous a été remise par le secrétariat avec les coordonnées de l’établissement, vous précisant le jour et l’horaire de votre rendez-vous  ainsi que des documents à rapporter. Vous aurez également une prescription de produits de contraste et d’un bilan sanguin si nécessaires.

Vous passerez d’abord par l’accueil afin d’enregistrer votre dossier où il vous sera demandé votre ordonnance et vos papiers (carte vitale, mutuelle et pièce d’identité).

 

Avant l'examen:

Vous serez pris en charge par un(e) manipulateur (-trice) en radiologie. Il (elle) vous demandera le questionnaire de santé dûment rempli, le produit de contraste si prescrit, le bilan sanguin si demandé et les anciens examens en lien avec celui du jour.

Après vérification de l’absence de contre-indications (allergie à l’iode, insuffisance rénale ou  risque de grossesse chez les femmes en âge de procréer), on vous expliquera la tenue adéquate pour la réalisation du scanner en sachant que nous retirons ce qu’il y a de métalliques sur la zone d’étude (ex : chaîne autour du cou pour les scanners thoraciques, pantalons avec fermeture pour les scanners abdomino-pelviens…).

 

Réalisation du scanner:

L’examen scanographique ne nécessite aucune préparation particulière hors coloscanner et Entéro scanner et scanners cardiaques/TAVI

Vous serez  allongé généralement sur le dos (seuls les scanners de mains,poignets et coudes se dérouleront sur le ventre) sur la table d’examen qui se déplace dans l’anneau à plusieurs reprises. Le (la) manipulateur (-trice) en radiologie vous posera si nécessaire un accès veineux afin d’injecter le produit de contraste en cours d’examen à la demande du radiologue et vous expliquera les consignes qui pourront  être données, soit simplement de rester immobile ou de bloquer la respiration en fonction de l’examen à réaliser. Un micro dans la salle nous permet de vous parler et de vous entendre.

Après l’examen, le (la) manipulateur (-trice) vous libèrera. En cas d’injection, il (elle) vérifiera l’absence de signes de réactions allergiques, vous raccompagnera en cabine et vous donnera les consignes afin d’obtenir votre résultat.

 

Après votre examen :

Suite à l’examen, dans la plupart des cas, vous ne ressentirez rien de particulier et pourrez donc reprendre votre véhicule. Si vous avez eu une injection de produit de contraste, essayez de boire un litre d’eau dans la journée afin d'en faciliter l’élimination.

En cas d’évènement indésirable, ne pas hésiter à nous le signaler en appelant au 03.21.79.26.68.

 

En cas de perte ou d'oubli, vous pouvez imprimer votre questionnaire médical .

Avant de venir

  • Pièces justificatives

    Les pièces justificatives sont obligatoires pour pouvoir vous prendre en charge correctement, apportez donc impérativement: carte d'identité, carte vitale et son attestation, carte de mutuelle et ordonnance de l'examen.

  • Conseils pratiques

    Ne pas oublier les questionnaires et formulaires dûment remplis ainsi que les produits opacifiants prescrits.

  • Dossier médical

    Apportez vos examens d'imagerie précédents. Arrivez 15 minutes avant l'heure du rendez-vous.